Captcha : une suite de caractère

captcha-une-suite-de-caractere.jpg

L’informatique a favorisé le traitement des informations ainsi que la communication  les uns envers les autres, et ce d’une façon jamais égalée comme le soulignent les avis ingesup de plusieurs étudiants en informatique. Grâce à l’internet, il est actuellement possible de communiquer des informations à des personnes qui se trouvent à l’autre bout du monde et de correspondre directement avec elles à travers des images vidéo ou par des messages textuels, de façon instantanée.

messages-textuels.jpg

Il est également possible d’effectuer des achats ou des ventes par le moyen de ce réseau informatique.
Cependant, dans la plupart des cas, l’accomplissement de ces différentes tâches requiert des inscriptions à des comptes sur internet appelés comptes en ligne. Lors de l’ouverture des comptes en ligne, il peut être demandé à l’utilisateur de s’identifier par un test appelé captha.  Ce n’est après cette démarche que le formulaire pourra être validé.

Les capthas, c’est quoi ?

Les capthas sont des systèmes de protection composés d’une suite de caractères permettant de contrôler automatiquement si l’utilisateur est réellement une personne et non pas une machine ou un ordinateur qui pourraient utiliser le formulaire web pour envoyer d’une façon massive des publicités non désirées et parfois illégales.
 En effet, les capthas sont constitués de caractères qui sont inscrits de manière à ce que les ordinateurs ne puissent les lire ou les identifier et sont volontairement rendus difficilement reconnaissables par un humain.

Qui les a inventés ?

De nombreux internautes ont tentés de mettre en place des suites de caractères empêchant les ordinateurs de les déchiffrer. Les premiers ont étés les hackers qui souhaitaient ne pas être repérés par les systèmes de surveillances.

captcha.jpg

A cet instant ce n’est pas encore des captchas.  On commencera à  parler officiellement des captchas dans un livre parut en 1996, et c’est au cours de l’année 2000 que des informaticiens américains, Luis Von Ahn et Manuel Blum, ont véritablement créés le Captha. Ces deux spécialistes en ont par la suite développé de nombreux modèles.